L’atelier de tissage japonais

Le tissage traditionnel japonais

Le tissage est une activité qui accompagne la quasi-totalité de l’humanité et cela depuis les prémices des civilisations. Nous nous sommes donc intéressés au tissage japonais. Notre découverte du tissage japonais commence avec notre rencontre avec COBO, entreprise familiale fondée en 1850 dans la province de Chùbu.

Des fibres exclusivement naturelles

Ce tisseur japonais travaille sur deux types de métiers, à lances et à projectiles. Pour sa collection COBO sont utilisées principalement des fibres naturelles telles que la laine, le coton et le lin. Les tissus COBO proposent une main unique avec une texture nerveuse et irrégulière.

Une notoriété internationale

COBO a acquis une notoriété internationale pour ses tissus en laine lavée et ses gabardines de laines sèches. Le concept de la collection est inspiré par l’esthétique japonaise qui respecte la beauté de l’imperfection et de l’inachèvement. Sur la base de l’esthétique traditionnelle, COBO poursuit en même temps le développement d’une création adaptée aux attentes contemporaines.